Instants suspendus: L'art en Famille Agrandir l'image

Instants suspendus: L'art en Famille

🙂

Instants suspendus: l'art en famille

Plus de détails

Attention : dernières pièces disponibles !

2024-02-24
OPTION TARIF 1
Poto Mitan/ enfants jusqu'à 17 ans et + de 60 ans
5,00 €
OPTION TARIF 2
Poto Mitan / Adultes
10,00 €
2024-02-25
OPTION TARIF 4
Monsieur Lapousyè / Adultes séance de 17h30
10,00 €
OPTION TARIF 3
Monsieur Lapousyè / enfants jusqu'à 17 ans et + de 60 ans séance de 17h30
5,00 €
OPTION TARIF 2
Monsieur Lapousyè / Adultes séance de 15h00
10,00 €
OPTION TARIF 1
Monsieur Lapousyè / enfants jusqu'à 17 ans et + de 60 ans séance de 15h00
5,00 €
Montant total:
0,00 €

0696980011

FAQ

Comment récupérer mes billets ?

Vos billets sont envoyés par email mais peuvent apparaitre dans vos SPAMS.
Sinon, cliquez sur MON COMPTE > MES BILLETS, vous pourrez alors télécharger vos billets..

En savoir plus

Poto Mitan

Une ne relation unique se crée tout au long de la vie entre la mère et l’enfant, puis même au-delà de la naissance, amenant à l'expression des sentiments de la femme devenant mère.

Cette joie intense d'enfanter est cependant confrontée à une réalité qui est peu exprimée : celle de l'isolement.

Avec le temps notre société a changé ses codes et ses principes, avec de plus en plus de mères seules à éduquer leurs enfants (en couple ou non). Avec les années, les priorités se dessinent laissant place à soi sans ouverture aux autres.

La mère « poto mitan » (fer de lance, fondation) est devenue une normalité dans notre langage et notre attitude. L

a femme-mère peut tout faire, tout assurer, tout superviser, créant ainsi une charge mentale exprimée depuis peu par le biais des médias.

La solitude est devenue une banalité, un état conscient chez la majorité des mères célibataires ou non, amenant des questionnements sur leur parentalité. « POTO MITAN »: met en avant le bonheur et la joie véhiculés par ce moment inoubliable : donner la vie.

Mais traduit aussi toute l’ambiguïté du passage de femme à mère (baby blues, transformation du corps...) .

A t elle conscience de son existence malgré ces épreuves?

Peut elle regarder plus loin et construire malgré ses difficultés ?

Cette pièce traite du silence intérieur, du silence des autres.... Cette douleur de l'isolement entraînant la solitude et même la dépression, loin des regards aimants, attentifs et aidants. Elle se veut un dénonciateur mais aussi un électrochoc pour happer le spectateur dans ce monde plutôt sombre et amener à la COMPASSION !

« Et surtout ne sois pas trop femme... Ne sois pas trop plaisante à regarder… Laisse-nous faire des commentaires sur les formes de ton corps. Je t'en prie, laisse-nous te faire croire que tu n'as pas un corps...que tu ES ce corps... »

La Tchipie « Ma peau mérite toutes les douceurs du monde »

 

Danseuse et chorégraphe : Murielle BEDOT

Costume : Murielle BEDOT

ÉQUIPE TECHNIQUE Dominique Guesdon : régisseur lumière et son

MUSIQUE Christophe Chassol : I Love U Sometimes

La tchipie : Ne sois pas trop femme

 

Monsieur Lapousyè

L'ASSOCIATION LA SERVANTE AVEC LE SOUTIEN DE LA COLLECTIVITÉ TERRITORIALE DE MARTINIQUE LA DIRECTION DES AFFAIRES CULTURELLES DE MARTINIQUE ET LE FEAC PRÉSENTE " Monsieur Lapousyè "

THÉÂTRE SURRÉALISTE POUR UNE MARIONNETTE , UNE COMÉDIENNE ET UNE DANSEUSE SCÉNARIO DE DOMINIQUE GUESDON ET JEAN CLAUDE LEPORTIER.

 

UNE MISE EN SCÉNE DE JEAN CLAUDE LEPORTIER

L'ORIGINE DU PROJET

Quand j'ai fait le compte des images et des anecdotes qui trottaient dans un coin de ma tête, de mes souvenirs et de quelques rencontres fortes qui ont parsemé ma vie, il m'est venu l'idée d'en faire quelque chose...Peut être un scénario! Ma collaboration avec Jean Claude Leportier à l'occasion de la mise en scène du spectacle " Aya, Charlie et l'oie"du Zig Zag Théâtre d'Estelle Butin, dont j'ai construit le décor, m'a donné envie de mettre en mouvement ce projet qui m'habitait depuis longtemps. J'ai imaginé d'en partager l'écriture avec Jean Claude et d'intégrer comme interprètes des comédiennes et danseuses avec qui j'ai déjà travaillé en connivence sur les spectacles de leurs compagnies. Au travers de ce personnage de Monsieur Lapousyè il s'agit pour nous de porter un regard sur ces femmes et ces hommes parti en exil par nécessité et persuadé par le BUMIDOM. Porter un regard sur des vies reconstruites sur un « autre bord » et qui confronté à l'âge et la solitude, se nourrisse de la nostalgie d'un pays natal. Porter un regard aussi sur ces « aides ménagères » souvent elles aussi issus de l'émigration. Nous avons choisi une ambiance surréaliste ou le rêve et les émotions ont toutes leurs places laissant aux spectateurs le soin d'imaginer un pourquoi ou un comment. Point de dialogue entre les personnages, mais des voix d'au-delà de la porte de l'appartement de Monsieur Lapousyè........... Depuis avril 2023 date de la création de Monsieur Lapousyé, le spectacle à fait l'objet de 30 représentations

Dominique Guesdon

 

DISTRIBUTION

Scénario de Dominique Guesdon et Jean Claude Leportier

Mise en scène : Jean Claude Leportier

Dessin des différents objets, décors, marionnettes et manufacture marionnettes : Catherine Krémer

Une femme et l'aide ménagère : Murielle Bédot

Une femme et marionnettiste : Estelle Butin

Voix de la « petite fille » et autres textes : Rita Ravier

Construction scénique : Dominique Guesdon

 

 

En achetant ce produit vous gagnerez 20% de son prix en récompense grâce à notre programme fidélité.